28.3 C
Lyon
AccueilSociétéinjustement accusés de vol, des postiers enfin blanchis par la justice

injustement accusés de vol, des postiers enfin blanchis par la justice

Publié le 24/05/2021 22:01

Mis à jour le 24/05/2021 22:01

Article rédigé par

Un logiciel de comptabilité a fait passer des postiers anglais pour des escrocs, entraînant la condamnation et l’emprisonnement de certains. La justice a condamné le Post Office à dédommager ses anciens gérants. 

La poste britannique s’est retrouvée au cœur de l’une des plus grandes erreurs judiciaires du Royaume-Uni. Des centaines d’agents ont été injustement accusés de vol et de fraude. Seema Misra, une mère de famille a notamment passé 15 mois en prison, pour un délit qu’elle n’a pas commis. « J’ai pensé qu’il n’y avait aucune justice ce jour où le juge m’a condamnée et déclarée coupable », commente celle-ci. 

En 1999, un nouveau logiciel est installé dans tous les bureaux de poste. Il est en réalité défaillant : il n’existe aucune adéquation entre les entrées d’argent et le chiffre d’affaires qu’il indique. En 2008, Seema Misra constate un faux trou de 92 000 euros dans sa caisse. Même cauchemar dans une autre agence. « Mes avocats m’ont dit : ‘Vous allez de toute façon être condamnée pour fausse comptabilité. Mais si vous plaidez coupable, vous aurez la moitié de la peine' », se souvient Jo Hamilton. 

Après des années de combat judiciaire, 39 gérants de postes viennent d’être blanchis par la justice britannique. « Près de 900 agents concernés, 900 réputations salies, les compensations financières que devra verser la Poste ne feront jamais oublier les énormes préjudices », indique lundi 24 mai la journaliste Maryse Burgot, de France Télévisons Londres. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

ARTICLES CONNEXES

Les plus populaires