19.8 C
Lyon
AccueilSociétél'antisémitisme au centre du procès

l’antisémitisme au centre du procès

Publié le 26/10/2021 22:49

Mis à jour le 26/10/2021 23:38

France 3

Article rédigé par

Pourquoi Mireille Knoll a-t-elle été assassinée chez elle en 2018 ? L’antisémitisme était-il le mobile des deux accusés qui sont entendus, depuis le mardi 26 octobre, devant la cour d’assises de Paris ?

La journaliste Nathalie Perez a assisté à un premier face-à-face éprouvant pour la famille de Mireille Knoll, assassinée en 2018. « C’était un moment éprouvant pour les fils de la victime, qui n’ont cessé de fixer ces deux hommes accusés du meurtre de leur mère comme pour, disent-ils, essayer de comprendre l’incompréhensible. C’est Yacine Mihoub, le voisin de Mireille Knoll qui, lui le premier, a été interrogé par la Cour », poursuit la journaliste, en direct pour le 19/20 de France 3, mardi 26 octobre.

« Et il va, avec beaucoup d’assurance, réaffirmer son innocence. ‘Je ne reconnais que l’incendie dans cet appartement, et rien d’antisémite’, affirme-t-il. Son co-accusé, qui lui sera entendu par la Cour dès le mercredi 27 octobre, clame également son innocence. ‘Je n’ai fait que cambrioler la vieille dame’, a-t-il déclaré aux enquêteurs. Les deux hommes se rejettent la responsabilité du crime, et c’est là tout l’enjeu de ce procès », continue la journaliste. L’objectif du procès, qui s’est ouvert mardi à la cour d’assises de Paris : déterminer qui a porté les onze coups de couteau à Mireille Knoll, et pourquoi.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

ARTICLES CONNEXES

Les plus populaires