29.1 C
Lyon
AccueilSociétéle déconfinement a relancé le désir d'enfant

le déconfinement a relancé le désir d’enfant

Publié le 27/05/2021 15:53

France 2

Article rédigé par

M. Tissier, C. Sinz, T. Paga, I. Delion, M. Beaudouin, N. Auer, J. Duboz, L. Michel –

France 2

France Télévisions

Selon l’Insee, les naissances repartent à la hausse après les confinements, avec tout de même des disparités selon les régions. 

Il flotte comme un parfum de renaissance à Toulouse (Haute-Garonne), où les nouveau-nés reviennent avec le printemps. Neuf mois après le déconfinement de 2020, un mini baby-boom a été constaté. Ainsi, le petit Léopold a pu accompagner ses parents en terrasse. « Il est né le premier mars, et tout s’est bien passé. À la maternité, il y avait le masque, mais les papas étaient autorisés. On a eu beaucoup de chance », confie sa maman. 

En Occitanie et en Bretagne, la courbe des naissances monte en flèche ces deux derniers mois. Le désir d’enfant semble aussi s’être déconfiné au printemps 2020. Le retour des bébés est une bonne nouvelle. Ce n’était pourtant pas la tendance en début d’année : en janvier et février 2021, la natalité a nettement reculé par rapport à l’an dernier, mais elle est repartie à la hausse en mars et en avril. Selon Sylvie Le Minez, cheffe des études démographiques et sociales à l’Insee, c’est la preuve que le confinement a bien freiné les projets d’enfants. « Ça donne le sentiment que les couples ont repris confiance dans l’avenir, en tout cas au sortir du premier confinement », explique-t-elle. Mais ces chiffres ne compensent pas la tendance générale en France : une baisse continue de la natalité, depuis cinq ans.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

ARTICLES CONNEXES

Les plus populaires