30.9 C
Lyon
AccueilSociétédes binômes paritaires à la tête des cantons pour contrer l'entre-soi masculin

des binômes paritaires à la tête des cantons pour contrer l’entre-soi masculin

Publié le 28/05/2021 22:39

Mis à jour le 28/05/2021 23:27

FRANCE 3

Article rédigé par

V. Astruc, G. Marque, C. Berbett-Justice –

France 3

France Télévisions

Depuis 2015, dans chaque canton, une femme et un homme se présentent et sont élus. Ce mode de scrutin paritaire a permis de trouver de nouveaux candidats, et notamment des femmes. 

Une femme novice a été brutalement plongée dans un milieu d’hommes, tous rompus à la politique. En 2015, Nathalie Marajo-Guthmuller a été élue conseillère départementale d’Alsace grâce à la parité. Professeure de lycée, elle a dû apprendre, du jour au lendemain, à travailler avec les 45 maires de son canton, la plupart étant des hommes. « J’ai toujours eu conscience du fait que s’il n’y avait pas eu la parité, je n’aurais pas été sollicitée. Donc tout au départ, je me disais : ‘On m’a placée’. Je me suis sentie assez illégitime, mais on va dire pas très longtemps », explique la conseillère départementale Alsace divers droite.

Pour les élus masculins, il n’y a rien eu d’évident non plus. « C’est un univers d’hommes dans lequel une femme est arrivée, mais qui nous a été aussi imposée quelque part par la législation », glisse Damien Weiss, maire (divers droite) de Durrenbach (Bas-Rhin). Avant 2015, le conseil général du Bas-Rhin comportait une quarantaine d’hommes et seulement quatre femmes. Après 2015, il y avait autant de femmes que d’hommes, car la loi a imposé d’élire des binômes paritaires. Mais cette parité rencontre encore des critiques. Au Rassemblement National, on regrette la dimension contraignante de la loi. « Il faut faire attention à ce que la parité hommes-femmes ne desserve pas la méritocratie », juge Julie Muller, candidate départementale (RN) en Alsace. Par ailleurs, la répartition des délégations obéit encore à des stéréotypes : les routes pour les hommes, le social pour les femmes. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

ARTICLES CONNEXES

Les plus populaires