30.9 C
Lyon
AccueilSportSports | Cyclisme - Paris-Nice : Aubagne s'offre une arrivée d'étape

Sports | Cyclisme – Paris-Nice : Aubagne s’offre une arrivée d’étape

Pour bien commencer l’année, Amaury Sport Organisation a pris l’habitude, depuis quelques saisons, de dévoiler le parcours du prochain Paris-Nice aux premiers jours de janvier. 2022 ne déroge pas à la règle : le tracé de la 80e édition de la Course au soleil sera connu ce matin à Versailles, dans les Yvelines, département où est donné le départ de la course depuis 2010. Ce devrait être encore le cas dans deux mois, le 6 mars.

L’engouement populaire est sans commune mesure avec la quête de scoops qui agite le petit monde du vélo chaque mois d’octobre pour tenter de découvrir les étapes du Tour de France suivant. Pourtant, quelques rumeurs et annonces permettent de dessiner un semblant de carte pour la première course par étapes du World Tour dans le calendrier : le lundi 7, Orléans aura droit à une arrivée dix ans après la précédente (victoire de Tom Boonen), Montluçon (tout près de là où est né le double champion du monde Julian Alaphilippe) et, plus surprenant, une ville de la Creuse seraient également au programme.

Un tremplin vers le Tour de France ?

Passage obligé entre la capitale et la Côte d’Azur, la Provence ne sera pas oubliée. Selon nos informations, Aubagne accueillera l’arrivée de la 6e étape le vendredi 11 mars. Jusque-là, la cité de Pagnol avait seulement été le théâtre d’un départ, en 2017, menant le peloton vers Fayence, pour un succès de Simon Yates. « On a concocté un très beau programme, nous a confié Pascal Agostini, l’adjoint aubagnais au Sport, qui sera à Versailles aujourd’hui. Ce sera une arrivée de folie en centre-ville car le maire y tenait à tout prix ; le cyclisme doit être une fête populaire. »

Tenu au secret, l’élu n’en dira pas plus en attendant l’annonce de ce matin. Une chose est sûre : Aubagne sera la seule ville étape des Bouches-du-Rhône. Le col de l’Espigoulier viendra-t-il corser les derniers kilomètres ? Avant un week-end final que l’on espère de retour à la normale dans l’arrière-pays niçois après deux éditions tronquées à cause du Covid, Aubagne veut saisir « l’opportunité » pour montrer son savoir-faire et se positionner pour être, un jour, sur la carte du Tour de France : « C’est une des volontés de la ville », assure Pascal Agostini.

ARTICLES CONNEXES

Les plus populaires