17 C
Lyon
AccueilSociétéVIDEO. 4 choses à savoir sur les exportations d'armement de la France

VIDEO. 4 choses à savoir sur les exportations d’armement de la France

À qui vend-elle ?

La France est le 3e exportateur d’armes au monde. « On se rend compte que les principaux clients vers lesquels la France exporte, c’est l’Arabie saoudite, les États-Unis et le Maroc », explique Gaspard Schnitzler, enseignant-chercheur sur les questions de défense et d’armement à l’IRIS. L’Europe est la première zone d’exportation de ces armes. Plusieurs ONG critiquent l’engagement de certains partenaires commerciaux dans des conflits impliquant des civils, comme l’Arabie saoudite.

Que vend-elle ?

La France est présente sur la quasi-totalité du spectre des équipements. « C’est lié à notre volonté d’indépendance et, justement, d’autonomie stratégique, de pouvoir être capable de produire une quasi totalité des équipements qu’on utilise en opérations pour ne pas dépendre de pays tiers comme, par exemple, les États-Unis », précise Gaspard Schnitzler.

Combien ça rapporte ?

En 2020, le montant des exportations d’armes s’élevait à 4,9 milliards d’euros, contre 8,3 milliards d’euros en 2019, une baisse de 41 % qui s’explique par la pandémie de Covid-19. En France, l’industrie de défense représente 200 000 emplois directs et indirects.

Quels sont les outils de contrôle ?

« Ce qu’il faut savoir et ce que finalement peu de gens savent, c’est que la vente d’armes est prohibée en France et que, finalement, les exportations d’armes, eh bien ce n’est pas la règle, c’est plutôt l’exception et c’est une dérogation », résume Gaspard Schnitzler. En effet, ces exportations sont soumises à un contrôle très strict de la part de la Commission interministérielle pour l’exportation des matériels de guerre. Cette commission attribue des licences au cas par cas pour permettre l’exportation vers des pays tiers.

Chaque année, depuis 1998, le ministère des Armées rend au Parlement un rapport sur les exportations d’armements de la France. Il s’agit du seul document public sur le commerce d’armes de la France. Un élément soulevé par certains députés, craignant un manque de transparence.

ARTICLES CONNEXES

Les plus populaires