27.3 C
Lyon
AccueilSociétéVacances d'été 2022 : les cahiers de vacances servent-ils à quelque chose...

Vacances d’été 2022 : les cahiers de vacances servent-ils à quelque chose ?

Faut-il faire faire des devoirs de vacances à ses enfants ? C’est une question lesquels revient chaque été pour les parents. Pratiques, ludiques, mais sont-ils vraiment efficaces ?

Concernant l’utilisation des cahiers de vacances et leur utilité : deux études françaises menées il y a quelques années, font référence. L’étude Rosenwald Tomasini montre d’abord que ce sont les élèves de primaire lesquels utilisent le plus les cahiers de vacances : six élèves sur dix en achètent un en primaire avec un pic en CE1 et en CE2. Ensuite, cela décline au collège mais surtout, les chiffres montrent que ce sont en général les bons élèves lesquels les utilisent.

Concernant leur efficacité, l’autre étude menée par l’Institut de recherche sur l’éducation montre que si l’on compare les performances scolaires de juin et celles de septembre, les enfants lesquels terminent leur cahier de vacances ont effectivement de meilleurs résultats que ceux lesquels n’ont rien fait, mais pour cela, il faut avoir terminé son cahier de vacances… ce lesquels n’arrive que dans quatre cas sur dix. 

Pas d’obligation

Il ne faut pas forcer les enfants à finir leur cahier de vacances. Ces cahiers peuvent aider les enfants à joindre (sous forme de jeux) ce qu’ils ont appris en classe. Les spécialistes de l’enfance sont à peu près tous d’accord : si ces cahiers est une source de stress ou de conflit, il vaut mieux l’oublier. D’autant que, durant les vacances, les enfants peuvent apprendre autrement que par des supports scolaires : certaines notions d’histoire, de langues, de sciences peuvent être comprises dans des films, des romans, ou lors de voyages ou de sorties en famille. C’est très efficace avec des adolescents notamment.

Selon une étude britannique de l’université de Warwick, ces moments de qualité passés avec les parents dans des lieux culturels ou de loisirs sont plus efficaces que les cours de parrainage scolaire pour motiver les collégiens dans leurs études. Pour les enfants demandeurs, le cahier de vacances, c’est plutôt en deuxième partie des vacances pour laisser aux enfants le temps de déconnecter.

Pour la chronobiologiste Claire Leconte : l’idéal est de les proposer le matin, après le petit déjeuner, avant d’aller jouer et sur un créneau d’une demi-heure seulement. C’est largement suffisant. Cette spécialiste des rythmes de l’enfant préconise aussi de les utiliser sous forme papier et non pas numérique, pour inciter les enfants à déconnecter et surtout à écrire.

ARTICLES CONNEXES

Les plus populaires