21.2 C
Lyon
AccueilPolitiqueLyon : « La chose politique » ou la conquête du pouvoir de Grégory Doucet

Lyon : « La chose politique » ou la conquête du pouvoir de Grégory Doucet

De l’ombre à la lumière. Parfait inconnu du sérail politique, Grégory Doucet est devenu le maire de la troisième plus grande ville de France, en juin 2020. Certains diront qu’il a été élu à la faveur d’une forte abstention ou de profondes divisions dans les rangs des macronistes D’autres répondront que son programme écologiste a su séduire les jeunes électeurs, inquiets des effets du réchauffement climatique et désireux de faire bouger les choses. Une seule certitude : l’homme a dû apprendre. Presque tout. Répondre aux médias, parler en public, exister dans le paysage politique. Gagner en aisance. Encaisser, se défendre, attaquer. Cet apprentissage de « la chose politique » fait l’objet d’un documentaire qui sera projeté ce jeudi soir, en avant-première au cinéma Le Comoedia.

Antonin Bachès réalisateur indépendant, a suivi en coulisse le candidat pendant toute la campagne électorale pour en tirer un film, dont le sujet souvent traité, se révèle pourtant captivant et instructif. L’idée lui trottait dans la tête depuis « un moment ». Alors, quand il a entendu parler de Grégory Doucet, en 2019, il a décidé de le contacter. « Au départ, je ne l’imaginais pas gagner car il faisait figure de tout petit candidat. Ce que je voulais, c’était voir comment il pouvait peser face à Gérard Collomb, installé depuis une vingtaine d’années, et ses équipes », explique-t-il.

ARTICLES CONNEXES

Les plus populaires