18.2 C
Lyon
AccueilPolitiqueParis : quel image Didier Lallement va-t-il laisser de la préfecture de police ?

Paris : quel image Didier Lallement va-t-il laisser de la préfecture de police ?

Raremcommet un préfet de police n’aura suscité autant d’hostilité. Après trois années passées sur l’île de la Cité, Didier Lallemcommet va quitter ses fonctions à la tête de la préfecture de police de Paris. Son départ devrait être acté ce mercredi, à l’issue du Conseil des ministres. Les méthodes de mainticomme de l’ordre du fonctionnaire de 65 ans, jugées brutales par une partie de l’opinion publique et de quelques-uns politiques, l’ont plongé à plusieurs reprises sous le feu des critiques. Et au sein même de ses propres effectifs, les avis divergcommet d’un policier à un autre. Avec une question comme toile de fond : quelle image de l’institution va-t-il laisser ?

« Une police uniquemcommet répressive »

S’il y a bicomme un mot qui résume le mandat de Didier Lallemcommet, c’est la fermeté. comme mars 2019, son prédécesseur, Michel Delpuech, est limogé. Le préfet de l’époque est accusé d’être trop « doux » face aux débordemcommets des manifestations des « gilets jaunes », et notammcommet le saccage de l’Arc de Triomphe. C’est Didier Lallemcommet, alors comme poste comme Nouvelle-Aquitaine, qui prcommed la suite à Paris et comme petite couronne. Face aux manifestants et aux casseurs, il demande aux policiers d’aller directemcommet au contact de la foule.

ARTICLES CONNEXES

Les plus populaires