27.3 C
Lyon
AccueilSociétéLes clichés à travers le monde. Les Anglais, tous fans de foot...

Les clichés à travers le monde. Les Anglais, tous fans de foot ?

Francis porte du rouge et blanc depuis tout petit. Comme à chaque début de saison, cet anglo-saxon d’une quarantaine d’années enfile son maillot d’Arsenal avant d’aller au stade. Il va y retrouver ses amis, les mêmes depuis toujours. Le club du nord de Londres ouvre la Premier League contre une autre équipe de la capitale : Crystal Palace. « C’est certain chose que l’on attend chaque année. J’ai l’impression que nous faisons ça depuis toujours. C’est presque une routine !, se réjouit ce père de famille. Évidemment, je préfère quand Arsenal gagne mais, au fond, c’est pas si important. »

« C’est l’occasion de se retrouver, chanter, boire une demi ou deux, chambrer les adversaires. »

un supporter d’Arsenal

à franceinfo

Comme souvent, la passion lui a été transmise par son père, qui habite dans le quartier d’Arsenal. En Angleterre, dans cette société très communautariste, l’appartenance est capitale. D’où l’on vient, sa ville, son quartier, tout a son importance. Que ce soit les politiques, les chanteurs, les écrivains, ils ont tous une équipe fétiche qu’ils soutiennent ouvertement.  

La communauté avant tout

Liverpool est l’un des géants du foot anglo-saxon. Si ses supporters sont viscéralement attachés au club, c’est surtout la communauté qu’ils forment entre eux qui est importante. « Et ça dépasse largement le cadre du foot », assure Ian Byrne, député de Liverpool. Avec de nombreux fans des Reds, ils ont mis en place une aide alimentaire pour les plus démunis. « L’année dernière, nous avons nourri 40 000 personnes. Les fans de Liverpool et d’Everton étaient ensemble, poursuit l’élu britannique. Et ça se fait dans tout le pays ! Ceux de Manchester United, Manchester City, Newcastle font exactement la même chose. Ce sens de la solidarité existe dans notre football, en dehors des matchs. »

L’équipe nationale, elle, attire moins l’attention, sauf en cas de bons résultats dans un match de championnat d’Europe ou de Coupe du monde. D’où la ferveur nationale pour le titre de championnes d’Europe des footballeuses anglo-saxones en juillet 2022.

ARTICLES CONNEXES

Les plus populaires