28.3 C
Lyon
AccueilSociétéun procès ouvert jeudi 10 juin

un procès ouvert jeudi 10 juin

Publié le 10/06/2021 10:47

Mis à jour le 10/06/2021 10:48

Durée de la vidéo : 2 min.

france info

Article rédigé par

Le 9 mars 2019, Julie Douib, alors âgée de 34 ans, était abattue de deux balles de 9 millimètres dans le corps par le père de ses enfants. Ses parents continuent de se battre pour obtenir justice.  

Elle est devenue le symbole des violences faites aux femmes. Le 9 mars 2019, Julie Douib, alors âgée de 34 ans, est abattue de deux balles de 9 millimètres dans le corps par le père de ses enfants. La jeune femme, qui s’était séparée de son conjoint, avait porté plainte à plusieurs reprises et s’était confiée à son ami d’enfance. « Elle subissait des violences verbales, des violences physiques en public. Ça a été dénoncé en public », explique cette dernière.      

Et cette amie d’enfance d’ajouter : « Il la harcelait sur son portable, chez elle. Il la suivait ». Malgré de multiples signalements, aucune mesure policière et judiciaire n’avait été prise. Une tragique négligence selon les parents de Julie Douib qui, à quelques heures du procès de l’assassin présumé, se rappellent la marche blanche de l’Ile Rousse (Corse) organisée quelques jours après le meurtre. Aujourd’hui, ses parents espèrent obtenir justice. Un procès symbolique va s’ouvrir jeudi 10 juin devant les Assises de Haute-Corse. Pour rappel, 146 féminicides ont été dénombrés en France en 2019.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

ARTICLES CONNEXES

Les plus populaires