25.5 C
Lyon
AccueilSociétéle militant Alain Cocq est mort en Suisse à l'âge de 58...

le militant Alain Cocq est mort en Suisse à l’âge de 58 ans par suicide assisté

Atteint d’une maladie orpheline et incurable, Alain Cocq avait demandé en 2020 à Emmanuel Macron une « assistance active » pour mourir. Il a bénéficié d’un suicide assisté, mardi, en Suisse.

Article rédigé par

Publié le 15/06/2021 15:28

Temps de lecture : 1 min.

Il ne demandait qu’à mourir. Alain Cocq s’était fait connaître pour le combat de sa vie, celui de pouvoir mourir dignement, sans douleur. L’homme de 58 ans, originaire de Dijon (Côte-d’Or), est mort mardi 15 juin en Suisse par suicide assisté, ont annoncé ses proches à l’AFP. Atteint d’une maladie orpheline incurable, il avait demandé aux autorités françaises en 2020 de lui offrir une « assistance active pour mourir » et ainsi mettre fin à ses souffrances.

« Je tiens à vous informer, par la présente, de mon décès dans la dignité, dans le cadre d’une procédure de suicide assisté en Suisse », a écrit Alain Cocq dans une lettre ouverte adressée au Président de la République, au gouvernement et aux parlementaires. Cet infatigable militant de la fin de vie « digne » avait tenté à plusieurs reprises de mourir en cessant toute hydratation, alimentation et traitement.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

ARTICLES CONNEXES

Les plus populaires