27.3 C
Lyon
AccueilActualiatéFin de cavale pour l'un des plus gros trafiquants de drogue français,...

Fin de cavale pour l’un des plus gros trafiquants de drogue français, arrêté à Dubaï

Il est considéré comme le plus grand importateur de cannabis en France. Moufide Bouchibi, interpellé à Dubaï au mois de mars alors qu’il s’y trouvait sous une fausse identité, vient d’être extradé de l’émirat. Il est rentré mercredi à Paris après une traque de près de dix ans. Une fin de cavale pour celui qui cumule les surnoms : la « Mouf », « poto » ou encore le « Fantôme », tant il paraissait insaisissable pour la police de Dubaï qui l’a interpellé fin mars.

600 tonnes par an

Millionnaire du shit, originaire de l’Essonne et élevé dans le Haut-Rhin, c’est au Maroc qu’il installe sa base arrière, dans la région du Riff, en lien direct avec les plus gros producteurs de cannabis. De là, il expédie la drogue vers l’Europe avec une flotte de bateaux : jusqu’à 60 tonnes par an.

Le Maroc n’est pas pour autant un abri pour Mouf. Il y est enlevé, puis torturé par une bande rivale en 2009. Il s’agit de celle de son mentor, Sofiane Hambli, dont les lieutenants vont tomber sous les balles, les uns après les autres, quelques semaines après la libération de Moufide Bouchibi contre une importante rançon. Dit « la Chimère », Sofiane Hambli est connu pour avoir été un informateur de la police au cœur d’une retentissante affaire qui avait mis en lumière les pratiques controversées de l’ex-patron de la lutte antidrogue, François Thierry.

Un message pour les autres trafiquants 

Arrivé à l’aéroport de Roissy mercredi matin, Moufide Bouchibi devrait être présenté dans la journée à un juge de Bobigny. « Sa comparution aujourd’hui correspond à la notification de son mandat d’arrêt par le juge des libertés et de la détention et non à une suite judiciaire en tant que telle », a-t-on précisé au parquet de Bobigny. L’homme de 41 ans était visé par un mandat d’arrêt international depuis qu’il avait été condamné, en son absence, en 2015 à Bordeaux, à 20 ans de prison.

La police de Dubaï affiche fièrement sa prise : un clip aux allures de bande-annonce hollywoodienne a été diffusé sur les réseaux sociaux. Cette arrestation est une forme de message envoyé aux trafiquants de drogue de toutes origines, qui considéraient encore récemment Dubaï comme un refuge.

ARTICLES CONNEXES

Les plus populaires